Commission jeunesse

La commission de jeunesse se présente

Stefan

Stefan Bruderer / mécanicien de locomotives

«La solidarité signifie se soutenir mutuellement. La solidarité signifie s'intéresser aux autres. La solidarité signifie gagner ensemble. La solidarité est ce qui me pousse à m'engager pour un meilleur réseau de la jeunesse au SEV. Car nous tous sommes l'avenir du SEV!»

Jordi

Jordi D’Alessandro / agent commercial des trains

Depuis mon enfance, mon père m’amenait aux manifestations du SEV. Donc j’ai développé une culture syndicale forte, ainsi dès mon entrée aux CFF je me suis inscrit au syndicat et suite à la réussite de ma formation, j’ai décidé d’intégrer la jeunesse SEV. Faire valoir nos droits, se faire entendre, représenter nos collègues et effectuer des tâches pour eux sont mes lignes directrices pour être un membre de la commission de jeunesse. Elle me permet également de me préparer, pour plus tard reprendre un poste au sein d’une section d’une sous-fédération.

Janos

Janos Jorosch / mécanicien de locomotives, helpdesk first level support traction spécialiste matériel roulant, étudiant en psychologie 

Je m'engage dans la commission de jeunesse car je pense qu'il est important d'intervenir en faveur de l'égalité, parce que les jeunes employés sont souvent désavantagés, que ce soit au niveau des salaires, des décisions concernant la carrière ou tout simplement parce que leurs revendications ne sont pas prises au sérieux. Les mêmes chances avec les mêmes conditions pour tous! C'est pour cela que je m'engage. Grâce à la commission de jeunesse, je peux me mettre en réseau et faire entendre mes revendications au SEV. 

Joël

Joël Jufer / employé de commerce,
informaticien de gestion IA

Le vent souffle toujours contre le personnel, quelle que soit sa direction. C'est important que nous aussi les jeunes montrons aux gens qui ont de bonnes formations notre solidarité avec les personnes qui n'ont pas les mêmes chances. Simultanément, nous devons nous opposer aux économies réalisées sur notre dos, et obliger les entreprises à assumer leurs responsabilités sociales. Avec le SEV nous pouvons y parvenir!

Florian

Florian Stadler / agent de train

Par le travail au sein de la commission de jeunesse, j'aimerais obtenir de bonnes conditions d'engagement pour les jeunes. 

Gabriele

Gabriele Bianchi – mécanicien Cargo International

Le syndicat est synonyme de protection de notre environnement professionnel contre toutes menaces provenant des supérieurs et de l'extérieur. Il est l'organisation faîtière dans laquelle nous pouvons discuter de nos conditions et perspectives sans subir de pressions.
Je m'engage dans la commission de jeunesse car il faut faire entendre notre voix de toutes régions et de toutes orientations politiques afin que nos intentions soient prises au sérieux.

Joël

Joël Wessner – chef de la circulation des trains

« Afin qu'on ne dise pas à l'avenir que tout était bien mieux par le passé ! »

Fabio

Fabio Morandi - spécialiste de manoeuvre

Je suis dans la commission de jeunesse afin de faire entendre la voix des jeunes.

Elif

Elif Yüce - agente de train trafic national / étudiante en gestion touristique

La jeunesse est la « génération de demain » qui, malgré sa « jeunesse » justement, a des demandes qui doivent être prises au sérieux.
La société est en pleine mutation et la combinaison loisirs-travail-études prend de l'ampleur, les entreprises ne l'ont parfois pas vu venir.
La génération Y aimerait pouvoir combiner les loisirs et le travail, se développer sur le plan personnel, travailler avec des conditions acceptables et attrayantes pour les jeunes, et pouvoir suivre des formations continues.
La société, avec ses valeurs telles que la reconnaissance, la pérennité, la collégialité, l'acceptation, est en constant changement et doit s'adapter à nos besoins.

Laura

Laura Bamert – spécialiste de la gestion des événements au trafic voyageurs

Je m'engage dans la commission de jeunesse car une jeunesse forte signifie un avenir fort !

Joana

Amalia Joana Brêchet - agente de train trafic national

J’ai intégré les syndicat suisse des transports publique pour une seule et bonne raison et cela me tien à cœur, de pouvoir aider les jeunes et de se faire entendre.
Trop de fois, on se fait remballer car on est trop « jeune » ou nous sommes pas assez expérimentés pour pour voir « juger ».
Il est important que tous les voix, que ce soit jeune, adulte, vieux, etc. Qu’il soit entendu et compris.

Matthias Nyffeler - secrétaire syndical Unia

Matthias

Les temps ont changé! C'en est fini de l'âge d'or des années d'après guerre. Depuis des années, tous les compromis pour lesquels les salariés se sont battus sont mis à mal par les entreprises. Les salariés ne vont pas rester les bras croisés alors que les riches augmentent leur profit sur leur dos. C'est bien grâce à nous que les entreprises font des bénéfices. En effet, il faut quelqu'un qui fasse tourner la roue et actionner le moteur pour que le train circule. S'ils veulent avoir une puissance de frappe, les salariés doivent s'organiser - nous devons nous unir pour pouvoir répondre aux attaques récurrentes des entreprises. Je m'engage au sein de la Commission de jeunesse afin que les jeunes de mon entreprise soient conscients qu'il est plus important de s'organiser sur un plan syndical que de se contenter de faire le poing dans la poche.
L'union fait la force; pour une jeunesse syndicale forte!

Xenja

Widmer Xenja / secrétaire syndicale et jeunesse SEV

Les jeunes travailleuses et travailleurs sont l'avenir des entreprises et des syndicats. C'est pourquoi il me tient à coeur que la jeunesse soit bien intégrée dans notre syndicat. 

Est-ce que toi aussi tu aimerais t'engager dans la Commission des jeunes du SEV pour soutenir tes collègues?

Contactes-nous: Enable JavaScript to view protected content.

La Jeunesse SEV est aussi sur Facebook. Tu peux t'adresser chez nous pour toute question. Nous sommes là pour toi!